Comment mettre un piercing ?

Illustration tatoueur

Le piercing est une véritable modification corporelle qui nécessite de faire appel à un professionnel qualifié. Cette pratique requiert en effet une hygiène irréprochable pour éviter tout risque d'infection et de complication, c'est pourquoi les perceurs suivent souvent une formation en ce sens pour pouvoir mieux exercer. Tour d'horizon de ce qu'il faut savoir avant, pendant et après la mise en place d'un tel bijou.

Quels sont les éléments à vérifier avant de se faire piercer ?

Avant toute chose, il convient de prendre en considération toute caractéristique personnelle pouvant représenter une contre-indication : allergie aux métaux, hémophilie, hépatite, intolérance à la douleur… La majorité des bijoux sont en acier inoxydable chirurgical, mais il en existe également en titane, en or, en argent ou encore en platine. Le choix se fera donc en fonction de vos goûts mais aussi de possibles réactions allergiques passées au contact de certains matériaux. Les mineurs doivent obtenir une autorisation parentale pour pouvoir se faire percer, mais l'on conseille généralement d'attendre la fin de la croissance pour tout acte de ce type. Enfin, il ne faut surtout pas hésiter à se rendre directement sur le lieu où l'on souhaiterait que l'acte soit réalisé pour s'assurer de sa bonne tenue générale et de l'hygiène. Les professionnels compétents ne verront en effet aucun inconvénient à vous faire visiter l'endroit pour vous rassurer.

Comment se déroule une séance pour mettre un piercing ?

Après vous avoir accueilli et installé convenablement, le perceur se lave soigneusement les mains et enfile des gants jetables avant de nettoyer la zone de peau sur laquelle il va intervenir à l'aide d'une solution antiseptique. Ensuite, il se saisit d'une aiguille dans son emballage stérilisé et à usage unique (attention, l'utilisation d'un pistolet perce-oreille est à proscrire, car non seulement il ne peut être stérilisé, mais est susceptible de provoquer des complications, notamment au niveau du cartilage). Le professionnel peut s'aider d'une pince pour tendre la peau au moment de percer, puis il insère le bijou tout juste sorti d'un emballage stérile ou désinfecté à l'aide d'un autoclave. L'acte pouvant engendrer un saignement plus ou moins fort, il apposera enfin un pansement à changer régulièrement pour faciliter la cicatrisation. À partir de là, le piercing doit absolument rester en place afin d'éviter que le trou ne se referme.

Comment entretenir son bijou ?

Qu'elle soit réalisée au niveau de l'oreille, de la bouche, de l'arcade, du nez, du nombril ou de zones plus intimes comme le téton ou le sexe, la pose d'un tel bijou rend la peau rouge, gonflée et sensible durant quelques jours. La cicatrisation complète peut aller d'environ 5 semaines pour le lobe d'une oreille à près d'un an pour le mamelon ou le nombril. Pendant cette période, on recommande de laver la zone à l'eau et au savon doux au moins une fois par jour, et de désinfecter régulièrement la peau (ou d'effectuer des bains de bouche s'il s'agit d'un piercing buccal). Éviter également les bains, l'exposition au soleil ou aux UV et le port de vêtements trop serrés qui pourraient entraîner des frottements.