Guide des prix du Piercing

Illustration tatoueur

Le piercing est une pratique ancestrale dont les origines se perdent dans le temps. S'il revêt souvent un sens social, voire symbolique, dans de nombreuses civilisations, il a plutôt été arboré en occident par des communautés marginales dans les années 70. Largement revenu à la mode et démocratisé dans les années 2000, le piercing est désormais un moyen d'expression corporel prisé, à un prix abordable.

En quoi consiste le piercing ?

La technique du piercing, ou perçage, consiste à réaliser un trou dans la peau, ou dans une muqueuse, pour y glisser un bijou. Le corps peut être percé en de nombreux endroits : oreille, nez, langue, nombril, tétons, parties génitales, …Contrairement au tatouage, qui nécessite une intervention pour être enlevé, le piercing est plus éphémère. Généralement, lorsque le bijou est ôté, la peau cicatrise pour venir reboucher le trou, sauf bien sûr si l'orifice du piercing est trop grand. Plusieurs types de bijoux peuvent être insérés, en fonction de la partie percée et des desiderata esthétiques :

  • piercing Barbell (une barre
  • droite et deux extrémités dévissables : boules, pointes, …) ou piercing labret dont une seule extrémité est dévissable
  • anneaux en O fermés ou ouverts
  • piercing tunnel ou plug (tunnel plein)
  • etc.

De la même façon, les matières utilisées pour les piercings peuvent être très variées : métal (acier chirurgical ou titane), plastique, pierre, verre, ...

Se faire piercer : les précautions à prendre

En tant qu'atteinte à l'intégrité de la peau, le piercing nécessite parfois du temps pour cicatriser et vous expose à des risques d'infections (staphylocoques, …) ou d'allergies. L'infection, bénigne au départ, peut aussi s'étendre et provoquer des complications.C'est pourquoi il faut toujours veiller à choisir un perceur respectueux de toutes les règles d'hygiène, évidentes mais indispensables : lavage des mains, désinfection de la peau et des piercings avec un produit antiseptique, application d'un pansement si besoin, … Le matériel utilisé doit aussi être à usage unique : le perceur doit ouvrir leur emballage devant vous. Ces règles d'hygiène doivent être d'autant plus scrupuleusement respectées que la zone percée est fragile, comme les muqueuses, le nez ou le nombril. Après le piercing, le perceur doit vous donner quelques conseils pour une cicatrisation optimale, voire vous remettre une fiche des règles à respecter.

Quel est le prix d'un pierceur ?

Le prix d'un piercing dépend de plusieurs facteurs : zone percée et choix du bijou essentiellement. En principe, même dans une boutique parisienne, un piercing devrait vous coûter moins d'un centaine d'euros. Voici quelques prix à titre d'exemple :

  • piercing de l'arcade sourcilière : environ 50€
  • piercing de la langue : entre 50 et 70€
  • piercing du nez (narine) : environ 40€
  • piercing du nombril : entre 50 et 60€

Au-delà du prix, notez qu'il faut avoir un âge minimum pour percer certaines zones. La plupart des perceurs exigeront la présence des parents pour les mineurs.